Vie institutionnelle

Présentation




panoramique ete-bisSituée à l’est de Poitiers, la ville de CHAUVIGNY est née au carrefour de deux axes de communication : 


> une route ouest-est qui depuis des millénaires, par Poitiers, relie l’océan aux régions du centre vers Lyon et le sud-est,

 

> une voie nord-sud qui, suivant la Vienne, relie la France du nord à celle du midi.

 

La vallée du Talbat, arrosée par un ruisseau, forme avec la vallée de la Vienne un éperon rocheux long de 350 mètres.

 

Les Seigneurs de CHAUVIGNY et les Evêques de Poitiers y édifient une forteresse qui se développa jusqu’au XVème siècle.

 

C’est ainsi qu’on y découvre 5 châteaux groupés sur un même site, constituant un ensemble unique en Europe :

> le château Baronnial des 11ème et 16ème siècles,
> le château d’Harcourt des 12ème et 15ème siècles,
> le château de Mauléon du 13ème siècle,
> le château de Gouzon des 11ème et 13ème siècles,
> la Tour de Flin de 12ème siècle,


auxquels s’ajoute la Collégiale Saint-Pierre du 12ème siècle célébre par le décor de son chevet et ses chapiteaux.

 CHAPITEAUX COLLEGIALE


Cet ensemble constitue aujourd’hui la ville-haute de CHAUVIGNY, joyau patrimonial qui a fait l’objet de nombreuses tranches de rénovation de ses édifices culturels et de mise en valeur de ses espaces publics.


Jusqu’en 1830, CHAUVIGNY a gardé son plan et ses limites médiévales tandis que le long du ruisseau du Talbat, se développe la ville basse.



Egl N DameLes choses ont ensuite évolué avec la construction d’un réseau routier moderne auquel s’ajoute à la fin du siècle un réseau ferroviaire regroupant les carrières d’extraction de la célèbre pierre calcaire, les ateliers de taille de pierre et diverses industries.

 

Aujourd’hui le territoire communal vaste d’une superficie de 9.582 hectares est issu de la fusion en 1947 des Communes de CHAUVIGNY, SAINT-MARTIAL et SAINT-PIERRE LES EGLISES puis de l’adjonction en 1973 de la Commune associée de POUZIOUX.

 

Pour ce qui est de la démographie, du début du 20ème siècle aux années 1950, la population a augmenté régulièrement.


De 1954 à 1968, la croissance a été la plus forte. CHAUVIGNY, pôle industriel en milieu rural, retient la population qui quitte la terre et recherche un emploi.

 

De 1968 à 1975, la croissance est réduite car le nombre d’emplois crée a été moins important et que l’exode rural s’est stabilisé.

 

Au cours des recensements suivants, on assiste à une stabilisation autour de 6.600 habitants.

 

Mais en 1999, on constate une augmentation de la population. En effet, la mise en service de la Centrale Nucléaire de CIVAUX située à quelques kilomètres a en effet contribué à l’accroître.

 

Beaucoup d’employés de la Centrale ont ainsi emménagé à CHAUVIGNY, le plus souvent dans des lotissements créés par EDF. Cette croissance a été forte notamment dans les secteurs péri-urbains de la cité (Grands-Champs, Guiraudières, Peuron, Gâte-Râpe, Villeneuve).