Culture

La Pierre et la Porcelaine



LA PIERRE DE CHAUVIGNY

 

chevaux 1922

 

 

 

Un attelage dans la carrière du Peuron à Chauvigny en 1922 s'apprêtant à tirer un bloc de pierre destiné au monument érigé dans la ferme de Navarin en Champagne ( Monument aux morts des armées de Champagne - 1914/1918).

 

 

 


trocadero

 

 

 

En 1936, les éléments des colonnes du Trocadéro, étaient prêts à partir de Chauvigny.


La pierre de Chauvigny vit toujours, et aujourd'hui, elle est toujours présente dans la fabrication des plus beaux bâtiments édifiés dans le monde.

 

barrechauvigny

 

 

CHAUVIGNY BERCEAU DE LA PORCELAINE EN POITOU

 

 

imageWcRtBk

 

Comment aurait-on pu croire qu'une petite poterie créée en 1826 serait le départ de la grande aventure de la porcelaine dans la Vienne ?


Pendant plus de 170 ans la famille DESHOULIERES s'est transmis l'entreprise , de père en fils, ce qui en a fait la plus vieille porcelainerie familiale de France, dont le savoir-faire en fait le fournisseur des plus grands hôtels et restaurants français et étrangers. De même des signatures illustres comme Inès de la Fressange, Kenzo, Nobilis... ont confié en exclusivité la réalisation complète de plusieurs collections de vaisselle de table.

 

 

 


Mais la porcelaine, au juste, c'est quoi ?


imagefClQlnLa porcelaine est un mélange d'argile et de roche. Pour mériter l'appellation "Porcelaine de Limoges" elle doit obligatoirement faire entrer l'argile, le kaolin, le feldspath et la silice dans sa composition.


Le mélange de tous ces composants à l'eau donne une pâte. La première étape va consister à lui donner une forme à partir d'un moule le plus souvent en plâtre. L'objet réalisé fait alors l'objet d'une première cuisson à 950°C pendant six heures. Cela devient un "dégourdi" de couleur mate qui s'achemine vers l'émaillage.



L'émail (mélange de feldspath, craie, silice, dolomie et kaolin) est déposé uniformément sur la pièce avant la seconde cuisson dans un four, dont la température est portée à 1380°C pour une durée de seize à trente-trois heures selon les fours.


imagePSBhDgApparaît alors la porcelaine, blanche, translucide. Elle est ensuite triée, polie puis décorée.


Il existe plusieurs procédés de décoration sur émail:


> Chromolithographie: ce sont des motifs préfabriqués et posés à la main


> Pinceau: les motifs sont peints à la main. Les filets en bordure des objets sont souvent peints au pinceau.


> Tampon: caoutchouc imprégné d'or liquide que l'on appose à l'emplacement du motif.

 

La décoration s'achève toujours par un troisième passage à four rapide destiné à fixer le décor à l'émail. Les pièces cuisent de soixante à quatre-vingt dix minutes à une température de 800°C à 1250°C.